BOUTTÉ Marcel

Boutté

Marcel François BOUTTÉ, né à Saint-Hellier (Seine-Inf.) le 9 avril 1891

fils de Gustave frédéric, fileur, né à Saint-Saëns (Seine-Inf.) le 13 décembre 1851 ; et de Camille Eugénie LEVILLAIN, née à St-Hellier le 23 avril 1855, ouvrière de filature. Mariés à St-Hellier le 6 janvier 1877

 

Demeurant rue de l'industrie à Monville

Marié à Monville le 1er juin 1912 avec Jeanne Alphonsine FAUDEUX, tisserande, demeurant quartier des seize maisons, née à  Malaunay (Seine-Inf.) le 28 octobre 1894

 

Exempté au conseil de Révision pour faiblesse générale

Cheveux châtains clair - yeux bleu foncé - taille 1.63m

Profession : Contremaître de tissage

Maintenu exempté en 1914 (décret du 9 septembre 1914)

Classé service armé par la commission de réforme de Rouen le 30 mars 1917 (loi du 20 février 1917)

Arrivé au corps du 119è régiment d'infanterie le 25 mai 1917

Passé au 9è bataillon du 28è régiment d'infanterie le 24 janvier 1918

Passé à la 22è compagnie du 297è régiment d'infanterie le 6 juin 1918

"Tué à l'ennemi" à l'âge de 27 ans. Inhumé à l'ouest de Courcelles Epayelles (Oise) près du boyau des sapeurs le 25 juin 1918 par les soins du 321è régiment d'infanterie.

Déclaré "décédé" le 11 juin 1918 par jugement de décès déclaratif de décès rendu par le Tribunal de Rouen en date du 8 février 1922

 

MORT POUR LA FRANCE

Transcription du décès à Monville le 25 février 1922

Exhumé du cimetière de Méry en février 1921

Départ de la gare régulatrice de Creil (Oise) le 17 mars 1921

Arrivée à la gare de Rouen-Martainville le 18

Inhumé à l'emplacement actuel vers le 20 mars 1921.

Boutté MarcelCarré C - tombe n° 179

 

ICI REPOSE

MARCEL

BOUTTE

TUÉ À L'ENNEMI

LE 25 JUIN 1918

A MÉRY-COURCELLE (OISE)

À L'AGE DE 27 ANS

REGRETTÉ DE TOUTE SA FAMILLE

Copyright protection