FORTIN Eugène

170 fortin eugene 2Carré C - tombe n° 170

 

Eugène Victor FORTIN, Ajusteur mécanicien, né au Bec-Hellouin (Eure) le 30 mars 1874.

Fils de Alphonse Isidore, instituteur,  et de Abelise Henriette Adèle PEIGNÉ. Mariés à Pont-Authou (Eure) le 7 novembre 1871

 

Demeure à, Fontaine-l'Abbé (Eure) au Conseil de Révision

Incorporé 2è Sapeur Mineur le 14 novembre 1895 au 3è Régiment du Génie à Arras (Pas-de-Calais)

Soldat musicien le 23 avril 1897

Passé dans la disponibilité le 1er septembre 1898

 

Demeure à Fontaine-le-Bourg (Seine-Inf.) en 1903

Demeure à Ménneval (Eure) en février 1905

Demeure à Monville (Seine-Inf.) le 18 octobre 1905 chez Monsieur DANTAN

 

Contremaître de filature à son mariage à Monville le 22 juin 1909 avec  Marie Alphonsine CHANDELIER, née à Eslettes (Seine-Inf.) le 13 février 1877 et décédée à Monville, 31 rue Baron Bigot le 2 septembre 1931  

 

Mobilisé le 4 août 1914

Soldat au 10è Génie le 22 janvier 1917

Proposé pour la réforme N° 1 avec gratification de 4è catégorie par le centre de réforme de Grand-Quevilly du 23 huillet 1918 pour insuffisance nitrale imputable au service

 

En congé de convalescence, se retire à Monville - Commerçant avec sa femme, place du marché 

432 001 76 montville monville place du marche 1

 

Décède à Monville le 28 octobre 1918.

 

Admis à la réforme n° 1 avec gratification de 200 fr. par décision Ministérielle  du 2 décembre 1918 notifiée le 20 décembre 1918.

 

Campagne contre l'Allemagne du 4 août 1914 au 20 octobre 1918

 

Remarque : Sa veuve avait demandé au Comité du Souvenir Français l'autorisation d'être inhumée dans le carré militaire avec son mari.

 

 

Copyright protection